Actualités

Cosmétiques de demain et technologies d’aujourd’hui

Tous les matins, les crèmes sont les cosmétiques les plus fréquemment utilisées. Mais qu’en sera-il demain ?

En effet, il est évident que la technique va intégrer de plus en plus les réflexes et que l’on se passera davantage de produits comme les gels, les eaux ou les crèmes. Mais pourquoi la révolution ne s’est-elle pas encore faite ? La raison peut être résumée de la sorte : les techniques existent mais les consommateurs ont encore du mal à se les approprier, et les industriels à bien les commercialiser. Le refus du changement ? Pas nécessairement.

C’est vrai qu’en matière de nouveautés, tout le monde n’est pas capable comme Apple de mettre à disposition une innovation grand public; c’est à la fois couteux, les craintes en terme d’hygiène (et les risques liés à tout ce qui touche au corps) sont nombreux et cela peut se confronter à des rituels qui ont encore toute leur portée symbolique dans la société et la quotidienneté… Et oui, nos arrières grands-mères mettaient elle-aussi de la crème, il y a plus de 100 ans (pour ne pas revenir encore plus loin).

Ce sont en général les marques de luxe qui montrent la voie dans les soins et cosmétiques. Il existe aussi une petite part de la population (« early adopters ») capable d’être en avance sur la tendance moyenne qui accepte intuitivement de prendre plus de risques.

 

Les ultrasons, les cosméto-textiles, les lasers ou encore les soins (au botox !!!) sont déjà utilisés et les marques commencent depuis quelques années à familiariser le marché à ces transformations mais ces innovations n’ont pas aujourd’hui vertu à remplacer les anciens produits mais à les combiner. Les professionnels ne semblent pas encore avoir arrêté leurs réflexions sur le sujet ; les stratégies s’affinent encore pour les modes d’utilisation des cosmétiques de demain, avec des technologies simples qui ne demandent qu’à devenir remplacer la crème de grand-maman…

 

KOS Research est un institut d’études marketing et sensorielles développant des méthodologies qualitatives et quantitatives ad-hoc et exclusives.

KOS Research a une expertise complète et intégrée: la société organise des tests consommateurs, des réunions de groupe et utilise des méthodes online pour répondre aux problématiques de ses clients.

KOS Research est agréée CIR (Crédit d’Impôt Recherche) par le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche.