Actualités

Des technologies toujours plus innovantes pour combattre Ebola

Stop ebola red and blackAlors qu’Ebola continue de frapper en Afrique de l’Ouest, les organisations mondiales sont de plus en plus nombreuses à se mobiliser pour lutter contre ce fléau. Combattre le virus, c’est d’une part, soigner les malades porteurs et, d’autre part, faire de la prévention efficace afin d’éviter que le virus se propage.

Le virus qui se transmet par le contact nécessite que les malades soient totalement isolés. Cependant, par un manque d’infrastructures médicales dans cette région d’Afrique, plusieurs étrangers dont un Américain se sont retrouvés infectés.

Suite à cela, des initiatives Américaines ont commencé à émerger. C’est le cas pour un groupe d’étudiants en architecture qui a voulu se pencher sur le sujet. Avec l’appui de leur professeur à l’université du Texas, ils ont réfléchi à des prototypes de cliniques préfabriquées de nouvelle génération. Ils seraient transportables dans un simple conteneur et seraient pensés pour accueillir tout le matériel médical nécessaire. Ils mettraient ainsi à disposition des locaux, des aides cliniques pratiques et efficaces ayant pour vocation de limiter la propagation du virus.

Pour que ces prototypes voient le jour, les étudiants ont présenté leur projet devant le congrès afin d’obtenir l’aide financière suffisante pour lancer le développement. Espérons qu’ils obtiendront une réponse le plus rapidement possible…

KOS Research est un institut d’études marketing et sensorielles développant des méthodologies qualitatives et quantitatives ad-hoc exclusives.
KOS Research a une expertise complète et intégrée : la société organise des tests consommateurs, des réunions de groupe et utilise des méthodes online pour répondre aux problématiques de ses clients.
KOS Research est agréée CIR (Crédit d’Impôt Recherche) par le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Source : http://lesclesdedemain.lemonde.fr/revue-de-web/ebola-des-etudiants-en-architecture-se-lancent-egalement-dans-la-bataille_a-54-4424.html

: