Actualités

Nouvelle tendance conso : les monnaies locales

La « pêche », monnaie locale à Montreuil, développée par l’association Montreuil en transition. 

Déjà mis en place depuis plusieurs années, les systèmes de paiement électroniques connaissent une forte croissance, notamment en raison des facilités qu’ils offrent. Toutefois ces nouveaux systèmes ne sont pas la seule tendance en termes de moyen de paiement, et on peut désormais assister au développement d’un autre genre de système de paiement : les monnaies locales.

Le concept est simple : mettre en circulation une forme de devise qui pourra être utilisée à l’échelle d’une agglomération, notamment dans les commerces de proximité. Ce système, qui ne vise pas à concurrencer la monnaie nationale mais plutôt à en être un complément, a déjà été adopté dans une vingtaine de villes françaises. Dernier exemple en date : à Montreuil où l’association « Montreuil en transition » travaille actuellement à la mise en place de la « pêche », monnaie locale destinée tout d’abord aux Montreuillois, mais qui pourrait être étendue plus tard à d’autres villes de la région parisienne.

Légalement, les monnaies locales ont le statut de bon d’achat, au même titre qu’un ticket restaurant par exemple, et sont donc valables uniquement dans les commerces partenaires ; par ailleurs, il n’existe en général pas vraiment de taux de change, l’essentiel des monnaies locales fonctionnant le plus souvent avec une parité d’1€ pour une unité. L’intérêt n’est donc pas tant financier que social : les monnaies locales sont en effet valables au sein d’une zone géographique relativement restreinte et s’inscrivent dans le cadre d’une consommation responsable. Il s’agit en fait de favoriser les échanges locaux, et notamment via les commerces de proximité, avec une dimension sociale et écologique en favorisant les circuits de consommation courts.

KOS Research est un institut d’études marketing et sensorielles développant des méthodologies qualitatives et quantitatives ad-hoc et exclusives.

KOS Research a une expertise complète et intégrée: la société organise des tests consommateurs, des réunions de groupe et utilise des méthodes online pour répondre aux problématiques de ses clients.

KOS Research est agréée CIR (Crédit d’Impôt Recherche) par le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche.